Lumina Spark & les Big5 - une petite histoire

picture

Origines grecques

Les Grecs ont développé la théorie des humeurs, divisant les gens en quatre catégories - les flegmatiques, les mélancoliques, les sanguins et les colériques. Cette théorie faisait peut-être partie des tendances à la mode il y a plusieurs milliers d'années, mais il y a maintenant de nombreux modèles beaucoup plus pertinents auxquels l'apprenant peut accéder.

Influence de Jung

La théorie de la personnalité de Jung (1921) était une amélioration significative des «humeurs» et elle a servi pendant de nombreuses décennies les organisations, en tant qu'outil pratique pour élever la conscience de soi. Cependant, son travail a été basé sur des études de cas et des observations anecdotiques plutôt que sur des analyses statistiques, cela dit, il est d'un grand mérite pour les idées de Jung que son intuition ait correctement identifié trois des facteurs des Big5 en 1921.

Les origines des Big5

En 1936, Allport et Odbert ont créé un lexique de plus de 4500 mots en tentant de trouver les ingrédients de base de la personnalité. En 1940, Raymond Cattell a poursuivi dans cette veine et en est venu à la conclusion que 16 facteurs définissent la personnalité. Fiske (1949) a plus tard réfuté ces dires, car il a trouvé des erreurs dans l'analyse de Cattell. Fiske a conclu que cinq facteurs pouvaient expliquer les écarts dans la personnalité humaine. Néanmoins, ce n'est qu'en 1950, lorsque Tupe et Christal ont poussé ces recherches plus loin, que la première version du modèle Big5 a commencé sa lente marche pour devenir la taxonomie acceptée par les universitaires dans les recherches sur la personnalité.

Les années stériles

Les années 1960 et 1970 n'ont pas été de grands moments pour la recherche sur la personnalité, alors que les comportementalistes et autres universitaires rejetaient la théorie de la personnalité (voir Mischel, en 1968, qui a critiqué la théorie des traits). Cependant, de retour dans le monde des affaires, les réserves de Mischel ont eu peu d'impact et les praticiens sont allé de l'avant, souvent en utilisant la populaire approche jungienne. Les entreprises ont toujours été plus préoccupées par «ce qui fonctionne» que par poursuivre avec la meilleure approche pédagogique. La marée universitaire se tourna en faveur de la recherche sur la personnalité dans les années 1980 et les Big5 ont continué à se développer.

Le développement de Lumina Spark

Dans les années 1980 et 1990, un certain nombre de modèles Big5 ont émergé - la théorie des cinq facteurs est ainsi devenue le modèle universitaire de choix avec Costa et McCrae, des leaders dans le domaine (1992). Costa et McCrae ont travaillé dans le milieu universitaire, là où Lumina Spark a été conçu pour intégrer les meilleures pratiques identifiées dans la gamme des modèles Big5 et jungien pour une application dans l'industrie. En fait, Lumina Spark a conservé les avantages établis par l'approche jungienne («ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain»), tout en utilisant les dernières recherches empiriques des Big5 comme un guide. En 2009, le modèle Lumina Spark a été intégré dans un système révolutionnaire en ligne, soit Lumina Learning, le rendant accessible aux clients à travers le monde.